Les actualités HRA

15/10/15 KKR cherche à vendre le groupe SMCP

KKR prépare la cession du groupe Sandro, Maje, Claudie Pierlot (SMCP) prévue pour l'année prochaine à travers une possible mise en Bourse. Selon l'agence Reuters, le groupe est évalué à plus d'un milliard d'euros.

En 2013, le fonds américain avait repris 65 pour cent du capital de la société française, soit une opération de 650 millions d'euros. KKR aurait mandaté les banques UBS et Bank of America Merrill Lynch pour sa sortie.

Pour l'instant, les acheteurs potentiels n'ont pas été communiqués, mais une source a indiqué qu'avec une possible entrée en Bourse et la dynamique dont le groupe bénéficie en Chine, plusieurs investisseurs seraient intéressés.

Un bon moment pour les marques moyenne gamme

Malgré les intempéries que traverse le secteur du luxe à cause du ralentissement économique en Chine ou encore la chute de la Bourse de Shanghai, les marque moyenne gamme profitent d'une période favorable. Elles choisissent d'investir en Chine en misant sur le développement de la classe moyenne. « La croissance de la classe moyenne nous est très porteuse, nos produits et notre positionnement de prix sont très attractifs », a indiqué Daniel Lalonde à Reuters. « Nos marques sont très désirables en Asie et même si nos vêtements ne sont pas fabriqués en France (mais en Europe de l'Est, au Maghreb et en Asie), cela n'est pas un obstacle pour nous », a-t-il confié. Chaque année, le spécialiste du luxe « accessible », SMCP, enregistre une augmentation de ses ventes de plus de 20 pour cent, un chiffre qui va en relation avec l'ouverture de 120 unités environ par an. En 2014, le groupe a facturé 509 millions d'euros, contre 422 millions au moment de son rachat par KKR, deux ans auparavant.

En Chine, SMCP a ouvert 45 magasins au cours des 18 derniers mois, 8 à Hong Kong et 4 à Macao. En 2016, le groupe prévoit de se centrer sur la « grande Chine », au Moyen-Orient et en Europe du Sud.

SMCP réalise 48 pour cent de son chiffre d'affaires en France dans 460 établissements et sa croissance dans l'Hexagone a atteint 5,9 pour cent malgré l'instabilité du marché.

Anne-Sophie Castro

15 octobre 2015

FashionUnited